Pages Menu
Categories Menu

Sa Vie

Portrait von JR

Jacques Riousse était un artiste français et un prêtre ouvrier.
Il est né le 17.03.1911 à Neuilly-sur-Seine, en banlieue parisienne.
Riousse y a passé son enfance et effectué ses études primaires.

Stadtwappen von Neuilly sur Seine

la scolarité

Jacques Riousse a fait ses études secondaires au Collège de Juilly (Seine-et-Marne), dirigé par des Oratoriens. Ses centres d’intérêt étaient les mathématiques, l’astronomie et la philosophie. Après son baccalauréat, il a passé une licence de mathématiques, matière qu’il a enseignée au Collège des Jésuites à Amiens. Il a ensuite suivi une formation en dessin à l’école locale des Beaux-Arts.

Wappen des Collége de Juilly
College des Juilly - heute

Seconde Guerre Mondiale

Au cours de la Seconde Guerre Mondiale, Jacques Riousse a été capturé en juin 1940 à Dunkerque et transféré dans un camp en Poméranie. Pendant sa captivité, il a utilisé son talent et son charisme en organisant des activités culturelles pour ses compagnons prisonniers.

Études de Théologie

En 1943, Jacques Riousse est libéré et rejoint la même année la Mission de France, fondée l’année précédente. Le père Jacques Riousse a été ordonné en 1948 à Lisieux dans la basilique Sainte-Thérèse. En tant que prêtre ouvrier, il pouvait combiner l’activité pastorale et le travail manuel. Il a également travaillé dans les studios de cinéma de Joinville comme électricien, accessoiriste et assistant réalisateur.

L’Artiste

Jacques Riousse a appris à souder, à forger mais également à fabriquer des vitraux. Il a réalisé des fresques monumentales et a commencé à peindre, avec différentes techniques, principalement des sujets religieux. Pour ses sculptures, il utilisait du matériel de récupération, très souvent du métal, notamment des éclats d’obus de la Seconde Guerre Mondiale qu’il ramassait dans les anciens maquis des Alpes-Maritimes. (Cf. son œuvre La Madone de la Paix dans le Mercantour). En 1956, il emménage, avec le consentement de la Mission de la France, dans une chapelle moderne inachevée à Saint-Martin de Peille, petit village de l’arrière-pays de Monaco près de la Turbie. Son atelier jouxtait sa chapelle.
Il exposa ses œuvres dans plusieurs lieux, dont le Salon d’Art Sacré à Paris, en Belgique et en Allemagne, ainsi que sur la Côte d’Azur, où il réalisa également plusieurs vitraux (p. e. pour la Maison de retraite de Cap d’Ail).

Jacques Riousse est décédé le 4 février 2004 à Peille, où il est également enterré.

Jacques Riousse in seiner Werkstatt
Foto der Kapelle von JR